Bilan ciné de l'année 2008

Publié le par kitano

Une année plutôt faste et riche en émotions marqué par des succès retentissant (Les Chti en France, The Dark knight aux States ou encore l'orphelinat en Espagne), une année où on a vu se former un mouvement de résistance face à l'intolérable censure émanant du ministère de la culture et dont la ministre Christine Albanel fut contrainte de plier devant la horde de fans en colère venus manifester sous ses fenêtres. Une année exceptionnelle enfin parce qu'elle nous a accordé le privilège de pouvoir découvrir deux nouveaux films de la part des frères Coen la même année et un de James Gray seulement 1 an après la nuit nous appartient, et quand en plus Paul Thomas Anderson vient lui aussi nous clouer à notre siège en nous offrant son meilleur film on peut dire que l'on a été gâté, car non le cinéma n'est pas mort... et il n'a pas fini d'être vivant.

Rapide retour sur les principaux films qui m'ont marqué avant le top 10 général :

Coup de coeur :




Ce n'est peut être pas ceux que je mettrais tout en haut d'un classement tant il y a de sérieux concurrents cette année néanmoins In bruges est pour moi la bonne surprise de l'année. C'est un film qui m'a particulièrement envouté, j'ai aimé être embarqué par la musique de Burwell sur les canaux Brugeois avec ce formidable duo d'acteurs (Farell et Gleeson) cherchant le salut de leurs âmes dans la belle Bruges.
Autre premier film vraiment intéressant, Sleep dealer, Alex Rivera réalise un film certes imparfait mais qui dégage une lumière et une énergie formidable tout en mettant en évidence les failles de notre société, là encore on a un couple de comédiens touchant de sincérité.
Surveillance est également une bonne surprise dans la mesure où le premier film de Jennifer Lynch n'était pas vraiment une réussite (Boxing Helena), elle parvient ici à mêler aux influences de son père (Twin peaks, Lost Highway) sa propre sensibilité dans un film à l'atmosphère lourde, malsaine, où le mal est diffus.
Enfin les frères Coen, encore et toujours, qui concluent l'année comme ils l'avaient commencé, en beauté.



Masterpieces :


No country for old men - There will be blood - Two lovers


Quand des réals au sommet de leur art laissent s'exprimer leurs désirs de cinéma ça donne de grands films, et ces trois là en font assurément partie. Faisant preuve d'une maîtrise exceptionnelle que ce soit pour filmer ces grands espaces où l'homme se retrouve seul face à lui même ou pour rendre compte des tourments de l'âme d'un Joachim Phenix tiraillé entre deux voies ces réalisateurs nous livre des oeuvres d'une puissance rare, et des grands moments de cinéma à jamais gravé dans ta mémoire.




Superheroes movies :


The Dark knight - Helboy II


Alors qu'un voit la vie en bleu l'autre pète le feu (indice ne pas se fier aux apparences)
Plutôt une bonne année pour les superhéros, entre le sympa (hulk), le plutôt bon (Iron Man) et les deux gros morceaux des pères Nolan et Del Toro on a eu notre lot de combats grandeur nature, de ville mise à feu et à sang et de séquences spectaculaires.




Films coup de poing
:


Tropa de élite - Rec - Hunger - Martyrs


On en ressort lessivé, ce sont les films qui m'ont procuré les sensations les plus intenses, avec des intentions complètement différentes de la part des réalisateurs (faire peur, choquer, apporter un regard cru sur une certaine réalité) dans tout les cas ça a fonctionné et même si je n'ai pas forcément envie de revoir certains de ses films de si tôt l'expérience de leur vision restera pour moi des grands moments de cette année 2008.




Films de festival :


Blindness - Joshua - Teeth - Dorothy


Des petits films sympas qui s'ils souffrent de certains défauts les empêchant d'être de totales réussites parviennent à différent degré à nous interroger sur les rapports humains et cette peur de l'autre qui nous entraîne parfois vers le pire.




Horror and fantastic movies :


L'orphelinat - 30 jours de nuit - Eden lake - The mist


Que ce soit des vampires, des monstres ou pire des enfants cette année la menace est partout, mais il semblerait que c'est au sein même de nos sociétés humaine que le mal prenne ses racines (the mist, Eden lake).




Western :


3 10 to yuma - Appaloosa - Le bon, la brute et le cinglé


Trois bon westerns la même année ça fait plaisir, une relecture classieuse de Mangold qui voit Ben Foster voler l'affiche aux deux Stars Bale et Crowe, des succulentes joutes verbales entre un Viggo Mortensen toujours aussi charismatique et son compère Ed Harris, enfin le film déjanté de Ji-woon Kim venant conclure l'année dans un cocktail explosif.




Autres bon films sortis cette année : Into the wild, Shotguns stories, Les ruines, Les proies, La bande à baader, Pour elle, Wall E.

Et puis dans les dtv j'ai bien aimé : Nightmare detective, Transsiberian, Southland tales, CJ7, All the boys love mandy lane, The strangers, Otis, The signal.



Top 10 final  :



10


Surveillance


I saw something bad



9

Eden lake


It's not my kids



8

Martyrs


Aïeeeeeeeuh !



7

Burn after reading


Can’t always wear a condom



6

Hellboy II


World, here I come



5

In Bruges


Maybe that's what hell is, an entire eternity spent in fucking Bruges




4

The dark knight


All it takes is a little push...



3

Two lovers


So hard to be happy



2

There will be blood


I'm finished



1

No country for old men


Ok, I'll be part of this world

Publié dans cinéma

Commenter cet article

marla dellamorte 15/01/2009 13:27

plutot d'accord avec toi toi sur cette année riche en bons films, j'ai particulierement aimé in bruges et les 2 coen , there will be blood est pour moi le film a retenir de 2008 par contre je vois surtout que j'en ai laissé passer pas mal ( hellboy II, martyrs , eden lake, two lovers, the mist, surveillance , dorothy, the dark knight...) va falloir que je me tape quelques ptites seances de rattrapage vu que l'année 2009 nous prepare encore quelques belles surprises. a suivre donc...